FANDOM


Cette page n’est pas écrite en français. Si tu peux – traduis-la et supprime ce modèle, s’il te plaît.
Scooby-Doo et la Cybertraque
Titre original Scooby Doo and the Cyber Chase
Année de la première 2001
Écrit par Mark Turosz
Réalisé par Jim Stenstrum
Chronologie
Film précédent
Scooby-Doo et les Extra-terrestres
Film suivant
Scooby-Doo et les Vampires

Scooby-Doo et la Cybertraque est le quatrième de la série des films direct-to-video basés sur les dessins animés Scooby-Doo créés par le studio Hanna-Barbera. Ce film est considéré d'être la dernière production "officielle" de Hanna-Barbera, que le studio Warner Bros. avait complètement absorbé après la mort de William Hanna.

Résumé brefModifier

Le Scooby-gang fait face à leur mystère le plus dangereux de tous : celui de l'espace virtuel !

SynopsisModifier

Les jeunes détectives rendent visite à leur ancien ami, Eric, à l'université où il étudie. Eric les a invités parce qu'il avait créé un jeu vidéo, basé sur leurs aventures et utilisant un laser high-tech. Ils arrivent au même temps que le Virus Fantôme fait du chaos. Il est dit que le monstre a été "matérialisé" du Virus Fantôme qui avait infecté le programme d'Eric et qu'il peut être affaibli en utilisant des aimants de grande puissance. Les suspects semblent être : l'enseignant d'Eric, le professeur Kaufman ; Bill, un autre étudiant-programmeur qui est fan de base-ball ; et un fonctionnaire de police grincheux, Officier Wembley. À un moment, en fuyant le Virus, le gang et leur ennemi sont transportés au jeu d'Eric.

Pour completer chacun des dix niveaux, ils doivent trouver un paquet des Scooby Snax.

Le premier niveau se trouve à la Lune. Le deuxième - à Rome ancienne. Le troisième - dans la préhistoire. Le quatrième - au fond d'océan. Le cinquième est établi comme une version élargie des herbes au jardin. Le sixième niveau est placé à l'époque des samouraïs. Le septième - en Egypte ancienne. Le huitième - au Moyen Âge. Le neuvième se trouve au Pôle Nord.

Au niveau dix, les jeunes détectives découvrent leurs homologues cybernétiques dans un restaurant. Ceux-ci aident le gang à vaincre sur le Virus et les gardiens du dernier paquet des Scooby Snacks - c'est-à-dire des monstres qu'ils avaient déjà rencontrés dans le passé : Jaguaro, Gator Ghoul, le Monstre de goudron, Old Iron Face, et le Passe-muraille. Ils sont tous vrais dans le jeu, alors que dans la vie réelle, ils n'étaient que des gens en costumes. Le Virus Fantôme conduit les vilains. Après une poursuite à travers le parc d'attractions, ils trouvent le paquet de Scooby Snacks dans le bâtiment avec des jeux vidéo. Scooby-Doo et son cyber-clone vainquent le Virus Fantôme, l'effaçant du jeu et de l'existence. Étant revenus au monde réel, Scooby et ses amis, en utilisant les termes de baseball, démasquent le créateur du Virus Fantôme comme Bill, qui l'avait fait par jalousie vers Eric. Bill avoue qu'il se sentait mériter de participer à l'Expo-sciences plus qu'Eric, surtout comme il était allé à l'université deux ans plus tôt qu'Eric. Bill est arrêté par Officier Wembley, tandis qu'Eric et le gang vont à un restaurant local pour célébrer leur victoire.

Acteurs et personnagesModifier

Version originaleModifier

Acteur/Actrice Personnage
Scott Innes Scooby-Doo
Cyber Scooby (non-crédité)
Sammy Rogers
Cyber Sammy (non-crédité)
Frank Welker Fred Jones
Cyber Fred (non-crédité)
Lion (non-crédité)
Grey DeLisle Daphné Blake
Cyber Daphné (non-créditée)
B.J. Ward Véra Dinkley
Cyber Véra (non-créditée)
Joe Alaskey Officier Wembley (crédité comme "Wembley")
Bob Bergen Eric Staufer
Tom Kane Professeur Robert Kaufman
Mikey Kelley Bill McLemore
Gary Sturgis Virus Fantôme

LieuxModifier

  • Université
  • Jeu vidéo Scooby-Doo et la Cybertraque :
    • la Lune
    • l'Empire Romain
    • la préhistoire
    • l'océan
    • le Japon féodal
    • l'Egypte ancienne
    • l'Europe médiévale
    • l'Arctique
    • la ville :
      • Malt Shop
      • la promenade de CyberLand
        • les cages de baseball de CyberLand

ContinuitéModifier

NotesModifier

  • Ironiquement, bien qu'il soit le créateur du jeu, Eric n'a jamais pu finir le niveau dix.
  • Dans une scène post-crédits, le Scooby-gang révèle ce que chacun d'eux a aimé quant au jeu; ceci est en général supprimé des diffusions à la télévision.
  • L'animation de ce film diffère légèrement des trois films sortis plus tôt; tandis que le style reste le même, l'ombrage plus sombre a été enlevé, laissant un look plus lumineux. Après, la série serait revenue à un aspect traditionnel 2-D pour les deux films suivants, en remettant Fred et Daphné à leur vêtements originaux (c'est-à-dire : Fred à sa chemise blanche et sa cravate, Daphné à sa jupe violette et son bandeau, etc).
  • It is also the first Scooby-Doo movie to slightly return to the original format where the monster isn't real, though the overall plot still varies significantly from the established formula. In this case, the villain is a venomous computer virus created by someone, so it can be argued that the monster was never considered real. However, since the virus was exactly what it claimed to be, it can also be considered 'real' at the same time. The Scooby-Doo movies would not feature real supernatural creatures again until Scooby-Doo and the Goblin King, though at the end of Scooby-Doo! And The Loch Ness Monster Scooby sees the real monster before saying his catch-phrase bewildered.
  • This is the first Scooby-Doo direct-to-video movie to have Grey DeLisle as the voice of Daphne (due to the death of Mary Kay Bergman in 1999). However, she does not permanently voice Daphne for all direct-to-video films until Scooby-Doo! And The Loch Ness Monster.
  • This is the last time Scott Innes does the voice of both Shaggy and Scooby as Casey Kasem would re-assume the role of Shaggy for the next film, and Frank Welker was offered the role of Scooby, therefore, Innes was no longer needed. However, Innes would continue to voice the characters in video games and commercials. This is also the last time B.J. Ward voices Velma.
  • This film is dedicated in memory of creator William Hanna who died before the movie could be seen and before Hanna-Barbera was absorbed into Warner Bros. Animation.
  • Velma is the only character whose cyber double has no relation to an original look of the gang in the past: the only real difference is the three-dimensional look of the real Velma. Ironically though it's her who points out that they haven't told Eric about "their" change in clothes. The same could be said about Cyber-Scooby, only his fur is darker and wears a red collar.
  • A video game based on this film was made by THQ for the PlayStation and GameBoy Advance.
  • This is the third time Scooby has dressed up as a blond nurse, second time as a disguise; the previous times were in the A Pup Named Scooby-Doo episode, A Bicycle Built For Boo!, and The New Scooby and Scrappy Doo Show episode, Scoobsie.

Erreurs d'animation et/ou pépins techniquesModifier

  • When Jaguaro falls down the slide and both Scooby and Cyber-Scooby wave good-bye, both of their collars are red and their fur is the same shade of brown Cyber-Scooby's is.
  • In the scene where Jaguaro was walking in the carnival, both Scooby and Cyber-Scooby have their collars blue.
  • When Velma was explaining about finding the box of Scooby Snacks, in the first level, she has Daphne's voice instead of her normal voice.
  • In the scene during "Double Double Joint", when both Velma's run into the petting zoo, followed by Old Iron Face, it clearly states "CYBER AND PETTING ZOO" on a banner behind them. The "L" in CYBERLAND is missing.

Incohérences/erreurs de continuité et/ou gaffes/bizarreriesModifier

  • It could be argued that the Gator Ghoul shouldn't be referred to as a male, since it was a woman. But this is trivial since the game is supposed to make everything about the monsters within the game "real".
  • The Creeper from the original series growled while the one featured in this movie simply states its name in a menacing tone of voice.
  • Interestingly enough, the Creeper is the only villain from the original series Scooby-Doo, Where Are You! to appear in this movie. All the others are from The Scooby-Doo Show.
  • It's obvious that Officer Wembley couldn't have beamed the gang into cyberspace because the arm that was shown activating the laser was thin and had a lab coat sleeve over it. Officer Wembley had beefy arms and were bare.
Films animés Scooby-Doo
Scooby-Doo à Hollywood (1979) • Scooby-Doo et les Boo Brothers (1987) • Scooby-Doo et l'École des sorcières (1988) • Scooby-Doo et le Rallye des monstresScooby-Doo et les Contes des mille et une nuits (1994) • Scooby-Doo sur l'île aux zombies (1998) • Scooby-Doo et le Fantôme de la sorcière (1999) • Scooby-Doo et les Extra-terrestres (2000) • Scooby-Doo et la Cybertraque (2001) • Scooby-Doo et les Vampires (2003) • Scooby-Doo et le Monstre du Mexique (2003) • Scooby-Doo et le Monstre du Loch Ness (2004) • Aloha, Scooby-Doo ! (2005) • Scooby-Doo au pays des pharaons (2005) • Scooby-Doo et le Triangle des Bermudes (2006) • Scooby-Doo : Du sang froid (2007) • Scooby-Doo et la Créature des ténèbres (2008) • Scooby-Doo et le Sabre du samouraï (2009) • Scooby-Doo : Abracadabra (2010) • Scooby-Doo : La Colonie de la peur (2010) • Scooby-Doo : La Légende du Phantosaur (2011) • Scooby-Doo : Le Chant du vampire (2012) • Scooby-Doo : Tous en piste (2012) • Scooby-Doo : Blue Falcon, le retour (2012) • Scooby-Doo et le Fantôme de l'Opéra (2013) • Scooby-Doo et la Folie du catch (2014) • Scooby-Doo : Aventure en Transylvanie (2014)